SAMIFIN apportera des efforts conséquents afin d’atténuer les conséquences néfastes des infractions d’origine telles que l’infraction fiscale, l’infraction douanière, le marché public, la   corruption et le trafic qui constituent les principales sources d’infraction susceptibles de faciliter les blanchiments de capitaux.

SAMIFIN élargira son mode de saisine afin de s’adapter aux besoins requis par la réalité nationale et de couvrir ainsi d’autres sources de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme notamment celles hors circuit financier règlementé.

SAMIFIN élargira aussi son secteur d’intervention en matière de LBC/FT suivant les produits de l’évaluation des risques pays initiée par la Banque Mondiale.

SAMIFIN apportera les appuis techniques nécessaire aux organes d’application de la loi

SAMIFIN apportera également une attention particulière dans la recherche d’une démarche plus pragmatique afin de répondre aux spécificités nationales en matière de lutte contre le financement du terrorisme et procèdera ainsi à une restructuration au niveau de l’organisation interne.

Il développera la synergie d’action entre les entités intervenantes en matière de renseignement tout en prenant soin de sauvegarder l’identité respective de chacun d’entre eux.

 

Axe stratégique du SAMIFIN 2016-2021

Objectif stratégique 1 : Les institutions déclarantes incluant les secteurs et professions à risques appliquent des mesures préventives en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

- Les institutions financières déclarantes améliorent leurs pratiques et contrôles de LBC/FT

- Les institutions ciblées par les actions de sensibilisation et de formation  adoptent une nouvelle vision et les bonnes pratiques en matière de LBC/FT (diversification territoriale des sources de DOS)

- SAMIFIN contribue au développement de mesures préventives en matière de LBC/FT pour les organismes et institutions qui n’en disposent pas

- Les secteurs à risques disposent de mesures préventives en matière de LBC/FT

- Des mesures préventives sont adoptées au niveau de l’utilisation de la monnaie électronique

- SAMIFIN surveille le respect des prescriptions sur les questions de conformité aux règles de LBC/FT, vis-à-vis des secteurs ou professions qui ne disposent pas d’organe de régulation

- Les caractéristiques et tendances fondamentales du contexte national en matière de LBC/FT sont identifiées

 

Objectif stratégique 2 : Madagascar dispose de système juridique national efficace en matière de LBC/FT.

- SAMIFIN contribue au développement des lois , N°2004-020 sur le dépistage, la confiscation et la coopération internationale en matière de produits du crime), N°2014-005 sur le Terrorisme et la Criminalité Transnationale Organisée (CT-CTO)

- SAMIFIN contribue à la mise en place de mécanismes de coopération pour l’exécution des décisions de confiscation transfrontalières

- SAMIFIN contribue à l’implantation de l’unité en charge du recouvrement des avoirs

Samifin apporte ses appuis au processus d’évaluation mutuelle du système LBC/FT à Madagascar, en collaboration avec les PTF et sous l’égide de l’ESAAMLG

Objectif stratégique 3 : Le traitement des informations relatives au BC/FT est soutenu par des capacités techniques, technologiques, des ressources appropriées aux besoins et aux impératifs en la matière (Système d’information) ainsi que par des capacités d’analyse
- SAMIFIN promeut l'utilisation du système d'information pour ses activités courantes
- La traçabilité des opérations transmises sous forme de Cash Transaction Report (CTR) ou (Déclaration de Transaction en Espèce - DTE) est soutenue par des démarches méthodologiques spécifiques pour leur traitement
- La centralisation des informations pertinentes concernant le BC/FT améliore leur traitement (Base de Données)
- SAMIFIN accède aux bases de données de certaines administrations publiques (afin d’enrichir ses analyses)
- La modernisation  du système de déclaration envers les professions déclarantes améliore le degré de confiance et l'efficacité du système LBC/FT
- Les capacités d’analyse du SAMIFIN permettent l’identification des produits et avoirs illicites susceptibles de faire l’objet de mesure de gel, de saisie et de confiscation.
 
Objectif stratégique 4: Samifin développe sa capacité à lutter contre le financement du terrorisme
- SAMIFIN adopte des méthodes et des moyens spécifiques dans le cadre de la lutte contre le financement du terrorisme
- Des mécanismes de collaboration entre SAMIFIN et les acteurs de la lutte contre le terrorisme au niveau national, régional et international sont exploités

Objectif stratégique 5 : Les organismes d’application de la loi convergent leurs efforts respectifs et renforcent leurs capacités à poursuivre les criminels dans le cadre de la LBC/FT

- SAMIFIN recherche activement et utilise les informations, les connaissances, qui peuvent enrichir le traitement des informations et des renseignements

- SAMIFIN est en mesure de partager rapidement des renseignements fiables avec les organismes partenaires au  niveau national

- SAMIFIN développe des programmes structurés de formation  à l’endroit des organismes d’application de la loi

- Les appuis techniques du SAMIFIN aux organes d’application de la loi  permettent une efficacité dans la poursuite judiciaire

- SAMIFIN développe et facilitent des initiatives de renforcements des capacités des organismes d’application de la loi sur la LBC/FT  au niveau national et international

Objectif stratégique 6: SAMIFIN facilite et instaure la coopération avec les autorités compétentes nationales ainsi qu’avec les homologues internationaux
- Les conditions préalables à une coopération internationale efficace sont satisfaites par le SAMIFIN
- SAMIFIN s’investit dans l’efficacité du dispositif LBC/FT
- SAMIFIN contribue au développement et à l’évolution des attributions  de la Structure Nationale d’Orientation de la Lutte Contre le Terrorisme et la Criminalité Transnationale Organisée (SNOLT), ainsi qu’à toutes autres entités en charge de la sécurité (RSS)
- SAMIFIN procède à des échanges de renseignements  avec d’autres Cellules de renseignements homologues afin d’analyser de manière adéquate les DOS et les autres informations qui leur ont été révélées
- Des propositions du SAMIFIN contribuent à l'amélioration de la gouvernance dans le secteur financier
 
Objectif stratégique 7: Les forces de l’ordre et les services de police, le SAMIFIN et le BIANCO, les autorités de réglementation et de régulation ainsi que l’autorité judiciaire communiquent entre eux, échangent les renseignements les plus importants et coordonnent leurs activités pour couvrir et poursuivre les transactions financières hors circuit financier règlementé
- Des échanges et diffusion de renseignements et d’informations sont effectifs entre  SAMIFIN, le BIANCO, les forces de l’ordre et les acteurs évoluant dans la cadre de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée
- Les moyens d'action et d'investigation du Samifin pour les cas hors DOS sont renforcés
- Des actions de sensibilisation en matière de LBC/FT sont dispensées à des acteurs non professionnels (acteurs informels)
 
 

Objectif stratégique 8 : L'organisation, les stratégies et les méthodologies de travail font l’objet d’une révision stratégique face aux changements et circonstances  internes et externes

- SAMIFIN optimise sa structuration interne  dans le processus de prise en charge de ses missions

- SAMIFIN identifie et met en œuvre des règles-clé dans ses processus de traitement des cas (meilleures pratiques)

- L’information du Comité d’Orientation et de Coordination (COC) en matière de LBC/FT est assurée par le SAMIFIN

 

Objectif stratégique 9 : SAMIFIN dispose des moyens, d'une infrastructure et d’une compétence nécessaire à son activité et à son organisation

- Le renforcement des capacités du personnel du SAMIFIN est clairement lié à ses missions et attributions respectives de ses ressources

- Le personnel  s’identifie avec la vision, les valeurs, la mission, le but et les objectifs du Samifin

- La révision du décret N° 2015-1036 justifie le cadre règlementaire du Samifin

 

Objectif stratégique 10 : SAMIFIN dispose d’une vision cohérente et partagée sur les modalités de LBC/FT en général et sur sa contribution spécifique au développement de la gouvernance du secteur financier

- SAMIFIN met en place un système de communication conforme aux attentes en matière de LBC/FT, et à ses missions

- Samifin centralise les informations relatives à l’évolution de la mise en œuvre du dispositif LBC/FT (centralisation et communication d’information)

- La stratégie du SAMIFIN permet la visibilité de son itinéraire à court, moyen et long terme. (La stratégie permet de voir clairement ce que SAMIFIN veut ou ne veut pas faire à court, moyen et long terme

- Le rôle et les responsabilités de la structure d’orientation et de coordination en matière de LBC/FT  sont clairement définis et approuvés