Espace Recrutement

À propos des politiques du SAMIFIN relatives aux ressources humaines

Les principes qui régissent les fonctionnaires du SAMIFIN sont le Statut Général du Fonctionnaire et du Règlement Intérieur du SAMIFIN.

Le Règlement intérieur définit les obligations du SAMIFIN et de son personnel.

Vous trouverez ici la description des divers textes administratifs applicables liés à la gestion des RH.

  • Convention des Nations Unies contre la corruption, Merida, 31 Octobre 2003
  • Convention de l'Union Africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption
  • Loi 2016-020 sur la lutte contre la corruption
  • Loi n° 2018-043 sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme
  • Décret 2015-1036
  • Décret nr 2003-1158 portant sur le Code de Déontologie de l’Administration et de Bonne Conduite des agents de l’Etat
  • Charte de recrutement

 

 

Télécharger: 

Extrait de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la corruption

Madagascar a ratifié plusieurs conventions des Nations Unies dont la Convention sur la lutte contre la corruption durant l'Assemblée Générale à Merida le 13 Octobre 2003.

Article 7. Secteur public

1. Chaque  État  Partie  s’efforce,  s’il  y  a  lieu  et  conformément  aux  principes  fondamentaux  de  son  système  juridique,  d’adopter,  de  maintenir  et  de renforcer  des  systèmes  de  recrutement,  d’embauchage,  de  fidélisation,  de  promotion et de retraite des fonctionnaires et, s’il y a lieu, des autres agents publics non  élus,  qui:

a)Reposent  sur  les  principes  d’efficacité  et  de  transparence  et  sur  descritères  objectifs  tels  que  le  mérite,  l’équité  et  l’aptitude;

b)Comportent  des  procédures  appropriées  pour  sélectionner  et  formerles  personnes  appelées  à  occuper  des  postes  publics  considérés  comme  particulièrement exposés  à  la  corruption  et,  s’il  y  a  lieu,  pour  assurer  une  rotation  sur ces  postes;

c) Favorisent  une  rémunération  adéquate  et  des  barèmes  de  traitement équitables, compte tenu du niveau de développement économique de l’État Partie;

d) Favorisent l’offre de programmes d’éducation et de formation qui leurpermettent  de  s’acquitter  de  leurs  fonctions  de  manière  correcte,  honorable  etadéquate  et  les  fassent  bénéficier  d’une  formation  spécialisée  appropriée  qui  lessensibilise  davantage  aux  risques  de  corruption  inhérents  à  l’exercice  de  leursfonctions.  Ces  programmes  peuvent  faire  référence  aux  codes  ou  normes  deconduite  applicables.

Télécharger: 

Extrait de la Convention de l'Union Africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption

Article 7. La lutte contre la corruption et infractions assimilées dans la fonction publique

Pour lutter contre la corruption et les infractions assimilées dans la fonction publique, les Etats parties s'engagent à :

4- Assurer la transparence, l'équité, l'efficacité dans la gestion des procédures d'appel d'offres et de recrutement dans la fonction publique

 

Charte de recrutement du SAMIFIN

"L'Ethique et la Déontologie que SAMIFIN adopte pour la mise en oeuvre de ses recrutements"

 

Facteurs de dynamisme et de capital humain, la présente charte de recrutement a pour objectif de présenter l'Ethique et Déontologie que SAMIFIN entend respecter dans la mise en œuvre de ses recrutements.

Au respect des obligations légales sur le plan international et national, SAMIFIN vise à s’assurer la qualité de son personnel à travers l'expertise et le professionnalisme que le comité de recrutement démontrera.

Cette charte s’applique à toutes les directions et autres entités susceptibles d’intervenir lors d’un recrutement.

Elle s’organise en cinq principes indissociables :

 

Principe 1. Non-discrimination et égalité des chances

SAMIFIN s’engage à respecter et promouvoir l’application du principe de non-discrimination sous toutes ses formes tant dans le processus de mobilité interne que dans celui du recrutement externe en vertu des textes en vigueur.
Pour ce faire, la mobilité interne et le recrutement externe s’inscrivent dans des procédures permettant d’assurer l’égalité des droits et des chances de tout un chacun.
Aucune candidature ne peut être écartée pour des motifs de discrimination ( connotation raciste et religieuse, origine ethnique, discrimination liée au sexe, l' âge, le népotisme ) qu’ils soient directs ou indirects.
Aucune forme de discrimination réprimée par la législation en vigueur ne peut être utilisée comme critère de sélection. L' égalité des chances doit bannir formellement toute forme de favoritisme, népotisme concernant visant  à favoriser ou mettre en valeur un ou des candidats par rapport aux autres  .
Toute décision de mobilité interne ou de recrutement externe est prise en fonction de critères exclusivement professionnels et non sur des considérations d’ordre personnel fondées sur des éléments extérieurs à l’activité professionnelle et aux compétences.

 

Principe 2. Confidentialité

L’ensemble  des personnes  intervenant dans  le  processus  de  mobilité  interne  ou  de recrutement externe est tenu de respecter les règles du secret professionnel et est soumis à une obligation de réserve et de confidentialité. 

Les informations reçues dans ce cadre ne peuvent être utilisées à d’autres fins que celle de la réussite de la mobilité interne ou du recrutement externe, et ne peuvent porter atteinte au respect de la vie privée des candidates et candidats.

De la même manière, chaque candidat s’engage à respecter la confidentialité des informations communiquées par SAMIFIN à l’occasion des différents entretiens auxquels elle ou il est amené à participer.

 

Principe 3. Transparence

SAMIFIN s’engage à :
-    garantir au·(à la) candidat(e) des informations précises et sincères dans la description du poste à pourvoir et son environnement ;
-    apporter une réponse à toutes les candidatures reçues en interne et en externe, qu’elles soient intégrées ou non dans le processus de sélection ;
-    informer le·(la) candidat(e) préalablement à leur mise en œuvre, de la nature des techniques de recrutement éventuellement employées et lui proposer une restitution orale systématique des résultats ;
-    prévenir le·(la) candidat(e)  de toute vérification de diplômes ou de références ;
-    donner au·(à la) candidat(e) , lors des entretiens, toute information sur les valeurs du SAMIFIN, son organisation, ses métiers et ses activités ;
-    informer le·(la) candidat(e), à sa demande, de l’état d’avancement de la procédure de mobilité interne ou de recrutement externe ;
-    tenir informés le·(la) candidat(e) retenu(e) et les autres postulant(e)s de la décision prise ;
-    proposer aux candidat(e)s en interne un entretien de restitution suivant un appel à manifestation d'intérêt;
-    garantir la traçabilité des différentes étapes de la mobilité interne ou du recrutement externe.

Le(la) candidat(e) s’engage à :
-    communiquer avec exactitude et véracité sur les diplômes détenus, les écoles ou universités fréquentées, les périodes d’études afférentes et les éventuelles formations professionnelles suivies ;
-    relater avec exactitude la réalité et la durée des missions confiées, fonctions assumées, postes occupés et raisons ayant conduit aux évolutions de carrière ;
-    informer le SAMIFIN, dans le cadre du recrutement externe, de l’existence et de l’applicabilité d’une éventuelle clause de non-concurrence ;
-    communiquer tous documents en lien avec son recrutement sollicités par le SAMIFIN en vue de son recrutement.
 

Tout membre de jury qui a connaissance  et/ou confronté à un conflit d' intérêt par rapport à un ou des candidats a un devoir d' alerte et doit se retirer immédiatement du processus de recrutement.

 

Principe 4. Objectivité

Un comité de recrutement est constitué au SAMIFIN pour examiner les candidatures et prend sa décision sur des critères objectifs.
Dans cette optique, un entretien – outil indissociable de l’évaluation – est systématiquement mise en œuvre.
Le comité de recrutement s’engage à déployer des méthodes de recrutement et d’évaluation validées présentant des garanties de sérieux et d’objectivité.
Le comité de recrutement comprend au moins deux personnes d’entités opérationnelles différentes afin d’objectiver la décision prise.


Principe 5. Réserve et accompagnement

Les responsables chargé(e)s d’animer le processus de recrutement externe et de mobilité interne conservent, à tout niveau et à tout moment, une attitude réservée, neutre et bienveillante et agissent avec professionnalisme, écoute et disponibilité.
Le·(la) candidat(e) adopte également une attitude bienveillante et courtoise à l’égard de l’ensemble des intervenant(e)s de la mobilité interne et du recrutement externe.

Les processus de mobilité interne et de recrutement externe ne s’inscrivent pas dans un rapport de force mais dans un rapport équilibré. La direction, par le biais de ses représentant·e·s, et le·(la) candidat(e)s sont ainsi positionné(e)s dans une relation équitable et responsable.

Le·(la)candidat(e) peut s’adresser, durant tout le déroulement du processus, à un(e) interlocuteur(rice) unique des équipes en charge de recrutement à l'adresse recrutement@samifin.mg
 

Principe 6. Prestation de serment

Avant d'entrer en fonction, tout le personnel du SAMIFIN doit prêter serment auprès de l'autorité judiciaire  :

Mianiana aho fa hanatanteraka an-tsakany sy an-davany araka ny lalàna ny andraikitro. Hitandro lalandava ny fahamarinana, tsy hijery tavan'olona,  hitana sy tsy hamboraka na oviana na oviana ny tsiambaratelon'ny asa sy handala mandrakariva ny fahamendrehana takiana amiko

Télécharger: 

Prévention de la corruption

CHAPITRE PREMIER - DES ENTITES EN CHARGE DE LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

Article 40.

Les entités en charge de la mise en œuvre de la politique nationale de lutte contre la corruption, et de la stratégie de lutte contre la corruption sont énumérées comme suit :

- Le Comité pour la Sauvegarde de l’Intégrité (CSI) ;

- Le Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO) ;

- Les Pôles Anti-Corruption ;

- Le Sampandraharaha malagasy iadiana amin’ny famotsiam-bola sy famatsiam-bola ny fampihorohoroana (SAMIFIN) ;

- l’Agence en charge de recouvrement des avoirs illicites.

 

Article 41.

Le Comité pour la sauvegarde de l’intégrité est chargé de l’évaluation du système de lutte contre la corruption. Il assure un rôle d’appui et de conseil à ces mêmes organes. Le Comité pour la sauvegarde de l’intégrité est habilité à prodiguer des conseils et à émettre des recommandations sur la lutte contre la corruption aux Institutions de la République et à tout organisme public ou privé. Le Comité pour la Sauvegarde l’intégrité est garant de l’indépendance opérationnelle des organes du système de lutte contre la corruption. A ce titre, il initie le recrutement des Directeurs généraux du BIANCO, du SAMIFIN, et de l’agence chargé du recouvrement des avoirs illicites, du coordonnateur du pôle anti-corruption par la mise en place d’un comité de recrutement ad hoc.

 

CHAPITRE III - DES DISPOSITIFS DE PREVENTION DE LA CORRUPTION ET D’EDUCATION DE LA POPULATION

Article 6.- De la prévention de la corruption

[...]Dans le but d’améliorer l’intégrité, la probité, la transparence, l’efficience et l’efficacité de l’administration publique, toutes les autorités publiques et les responsables étatiques ont le devoir de renforcer, de continuer et d’élargir le processus de l’informatisation et de la dématérialisation de l’Administration publique.

Télécharger: 

SECTION II - DES DEVOIRS ET OBLIGATIONS GENERAUX DE L'ADMINISTRATION

Article 2. Egalité des citoyens

L'administration publique est tenue de respecter l'égalité de tous les citoyens devant la loi, et un traitement égal des usagers doit être appliqué pour toute situation comparable. Toutes discriminations fondées sur l'origine, la race, le sexe, la religion, l'ethnie, les convictions politiques, philosophiques ou syndicales sont prohibées.

 

Article 3. -Neutralité

L'administration ne doit pas exercer sur ses agents de traitement discriminatoire, ni aucune forme de pression de nature politique, idéologique ou autre.

 

Article 4. -Légalité

Le service public doit s'exercer dans le cadre d’un strict respect de la loi ; ainsi toute prise de décision doit être conforme aux textes en vigueur.

 

Article 6. -Transparence

Les décisions administratives doivent toujours être prises selon des procédures transparentes, simples et compréhensibles, assorties d'une obligation de rendre compte.

 

Section III - INTEGRITE

Article 16.

L'agent de l'Etat doit assumer sa mission en toute intégrité et en toute transparence. Il doit éviter toute situation ou attitude incompatible; avec ses obligations professionnelles ou susceptibles de jeter un doute sur son intégrité et de discréditer le service public.

 

Article 17.

L'agent de l'Etat doit s'abstenir de toute activité délictuelle, tels que le détournement des deniers publics, le trafic d'influence, la concussion. Commet une infraction, tout agent de l'Etat qui exige ou accepte d’une personne requérant les services de l'administration, une commission une récompense, un avantage ou un bénéfice de quelque nature, soit directement, soit indirectement.

 

Article 18.

L'agent de l'Etat ne doit solliciter ou réclamer, accepter ou recevoir, directement ou indirectement, aucun paiement, don, cadeau ou autre avantage en nature pour s'acquitter ou s'abstenir de s'acquitter de ses fonctions ou obligations.

Vous pouvez nous envoyer une demande d'emploi en cliquant ici :

Affichage 1 - 5 sur 16 postes publiées
Date de publication Référence Titre Date de clôture Etat
Lundi, 7 Juin, 2021 - 08:00 SE Chef de Service Etudes Vendredi, 18 Juin, 2021 - 16:00 Clôturé
Lundi, 7 Juin, 2021 - 16:00 SSE Chef de Service Suivi-Evaluation Vendredi, 18 Juin, 2021 - 16:00 Clôturé
Lundi, 16 Novembre, 2020 - 08:00 DG Appel à candidature pour le poste de Directeur Général Mardi, 29 Décembre, 2020 - 16:00 Clôturé
Mardi, 15 Mars, 2016 - 08:00 PAC Candidatures pour le PAC Dimanche, 16 Avril, 2017 - 16:00 Clôturé
Samedi, 21 Janvier, 2017 - 08:00 Analyste Juridique, Assistant(e) Juridique, Assistant(e) étude, Gestionnaire du parc informatique et Responsable des applications informatiques Dimanche, 5 Février, 2017 - 16:00 Clôturé

Pages

SAMIFIN a reçu 55 dossiers de candidature répartis comme suit :

- 27 candidats pour le poste de Chef de Service Etudes :

Référence Enregistrement dans e-RH Canal de transmission
C351SE 23/06/2021 Courrier physique
C360SE 23/06/2021 Courrier physique
C349SE 23/06/2021 Courrier physique
C350SE 23/06/2021 Courrier physique
C348SE 23/06/2021 Courrier physique
C342SE 23/06/2021 Courrier physique
C346SE 22/06/2021 Courrier physique
C361SE 22/06/2021 Courrier physique
C362SE 22/06/2021 Courrier physique
C347SE 22/06/2021 Courrier physique
C336SE 18/06/2021 Courrier physique
C329SE 18/06/2021 Courrier physique
C319SE 18/06/2021 Courrier physique
C340SE 18/06/2021 Courrier physique
M182SE 18/06/2021 Courriel à recrutement@samifin.mg
E181SE 18/06/2021 Candidature en ligne
C333SE 18/06/2021 Courrier physique
C318SE 18/06/2021 Courrier physique
C328SE 18/06/2021 Courrier physique
M183SE 18/06/2021 Courriel à recrutement@samifin.mg
M184SE 18/06/2021 Courriel à recrutement@samifin.mg
C338SE 18/06/2021 Courrier physique
M171SE 17/06/2021 Courriel à recrutement@samifin.mg
M161SE 16/06/2021 Courriel à recrutement@samifin.mg
M162SE 16/06/2021 Courriel à recrutement@samifin.mg
E141SE 14/06/2021 Candidature en ligne
E131SE 13/06/2021 Candidature en ligne

- 28 candidats pour le poste de Chef de service Suivi-Evaluation :

Référence Enregistrement dans e-RH Canal de transmission
C359SSE 23/06/2021 Courrier physique
C337SSE 23/06/2021 Courrier physique
C330SSE 23/06/2021 Courrier physique
C354SSE 23/06/2021 Courrier physique
c353SSE 23/06/2021 Courrier physique
C368SSE 23/06/2021 Courrier physique
C343SSE 23/06/2021 Courrier physique
C369SSE 23/06/2021 Courrier physique
C345SSE 23/06/2021 Courrier physique
C344SSE 23/06/2021 Courrier physique
C322SSE 23/06/2021 Courrier physique
C352SSE 23/06/2021 Courrier physique
C357SSE 22/06/2021 Courrier physique
C358SSE 22/06/2021 Courrier physique
C341SSE 18/06/2021 Courrier physique
E183SSE 18/06/2021 Candidature en ligne
C327SSE 18/06/2021 Courrier physique
M182SSE 18/06/2021 Courriel à recrutement@samifin.mg
C339SSE 18/06/2021 Courrier physique
E184SSE 18/06/2021 Candidature en ligne
M181SSE 18/06/2021 Courriel à recrutement@samifin.mg
C335SSE 18/06/2021 Courrier physique
M183SSE 18/06/2021 Courriel à recrutement@samifin.mg
E322SSE 18/06/2021 Candidature en ligne
M171SSE 17/06/2021 Courriel à recrutement@samifin.mg
E161SSE 16/06/2021 Candidature en ligne
E141SSE 14/06/2021 Candidature en ligne
E131SSE 13/06/2021 Candidature en ligne

Un mail d'accusé de réception sera envoyé auprès de chaque candidat.

 

En bref, le tableau récapitulatif se résume comme suit :




Mode de transmission Qté Taux
Candidature en ligne 9 16%
Courriel à recrutement@samifin.mg 10 18%
Courrier physique 36 65%
Total 55 100%